Équipe de recherche
Sélectionner une page
Dernière mise à jour 18 février, 2020

Le « vieillir chez soi » : cerner le concept, ses dimensions, ses liens avec le programme Municipalité amie des aînés et la profession du travail social

Le phénomène du vieillissement rapide de la population combiné à celui de l’urbanisation justifie les motifs visant à adapter les environnements dans lesquels on vit. L’engagement de la collectivité à surmonter les défis rencontrés est déterminant des conditions de vie dans lesquelles les personnes vieillissent (OMS, 2016).

À partir d’une revue de littérature scientifique et grise, l’objectif de cet essai est de cerner le concept du « vieillir chez-soi » (VCS), soit cerner les dimensions individuelles et environnementales pouvant faciliter l’expérience de vieillir dans son milieu de vie. D’autre part, l’essai pose un regard sur le programme Municipalité amie des aînés et sur la profession du travailleur social en relation au concept du VCS.

Voir le cahier de recherche

Tableau synthèse des dimensions pouvant influencer l’expérience du vieillir chez-soi

Dimensions de l’environnement social et physique Dimensions individuelles

•Services commerciaux à proximité
•Services de santé et services sociaux à proximité
•Habitat accessible et abordable •Solidarité •Connexion sociale •Liens de voisinage •Soutien communautaire

•Sentiment de sécurité
•Identité
•Familiarité physique/sociale
•Sentiment d’appartenance
•État de santé
•Perceptions
•Sentiment de pouvoir/contrôle
•Rôle/Reconnaissance
•Liens sociaux
•Intimité/privé
•Attachement physique, social, autobiographique •Indépendance/Autonomie

Voir le document original