Équipe de recherche
Sélectionner une page
Dernière mise à jour 18 février, 2020

La concertation au delà des silos.

Face aux enjeux que pose le vieillissement de la population (diminution des capacités physiques et cognitives, risque accru de vivre isolé, âgisme, etc.), il importe de rendre les environnements sociaux et bâtis plus inclusifs, de manière à mieux répondre aux besoins des ainés. À travers le programme Municipalités amies des aînés, les acteurs de tous les secteurs d’activités (municipalité, santé, services sociaux et communautaires, habitation, transport, urbanisme, société civile, commerces, etc.) sont appelés à travailler en concertation. Ces acteurs sont réunis au sein de comités de pilotage, incluant des représentants des organisations et des associations « aînés » dans le but d’apporter une réponse collective à l’adaptation des environnements sociaux et bâtis aux besoins des aînés.

L’objectif de ce mémoire est d’évaluer l’implantation et les effets de la démarche Municipalités amies des aînés MADA sur la phase pilote du programme MADA dans sept territoires distincts du Québec. Cette recherche est qualitative de type descriptif et exploratoire. Les résultats ont permis de constater que la démarche MADA peut avoir des effets sur la concertation lorsqu’elle est implantée dans une municipalité qui a mis en place des dispositifs intersectoriels souples de coordination incluant des représentants d’organismes et d’associations aînés soutenus par un agent de projet à l’écoute des besoins des aînés. Il a également été possible d’observer que les représentants d’organismes et d’associations aînés intégrés au sein d’un dispositif consultatif ont la possibilité d’influencer les élus municipaux qui y siègent dans la prise de décisions à travers la démarche MADA.

Voir le cahier de recherche

Voir le document original