Équipe de recherche
Sélectionner une page
Dernière mise à jour 20 janvier, 2016

 

Présentation générale du colloque

Un constat est de plus en plus clair au Québec : avec le vieillissement de la population, le nombre de personnes âgées de 65 ans et plus augmentera rapidement dans les prochaines décennies (ISQ, 2014). Selon l’ISQ, de 1,4 million de personnes âgées en 2014 (17 %), la province aura, en 2061, près de 2,9 millions de personnes âgées (28 %). Certes ce vieillissement de la population s’accompagne de nombreux enjeux pour les régimes de pension et le système de santé et des services sociaux, mais touche aussi des dimensions importantes de la vie quotidienne des aînés.

L’initiative de l’OMS “Villes amies des aînés” (VADA) cherche à répondre aux barrières environnementales en optimisant les possibilités de bonne santé, de participation et de sécurité des aînés par la modification des différents aspects des environnements physique et social. Au Québec, l’initiative VADA a pris la forme du Programme “Municipalités amies des aînés” (MADA).

L’essor des MADA au Québec démontre une prise de conscience des instances locales face à l’urgence d’agir pour répondre aux défis du vieillissement de la population. Avec 767 municipalités engagées dans le programme MADA, il est nécessaire de continuer les efforts de recherche, tout en renforçant le dialogue entre les municipalités, leurs partenaires, les ministères concernés et les chercheurs.

Depuis la 2e conférence internationale des villes amies des aînés tenue à Québec à l’automne 2013, aucune occasion n’a été mise en place à l’échelle de la province pour stimuler le dialogue entre les différents acteurs du Québec prenant part au développement des MADA. Le colloque se veut donc une occasion d’échanges entre les principaux acteurs : les décideurs des différents paliers gouvernementaux, les chercheurs francophones, les municipalités, les partenaires publics et communautaires et les aînés eux-mêmes.

Pour ce faire, étant donné que les MADA cherchent à mettre en place des initiatives intégrées qui répondent aux besoins des aînés, le déroulement du colloque mettra en valeur la co-construction des savoirs entre les différents acteurs, entre autres par des occasions de travail renouvelées entre intervenants, acteurs locaux et des chercheurs. Outre la présentation d’expériences et de résultats de recherche, le colloque se veut un événement rassembleur qui incite à développer une complémentarité des expertises afin de consolider la concertation et susciter l’innovation sociale dans les politiques et les plans d’action MADA au Québec.

 

Objectifs du colloque

En référence à la présentation générale, le colloque poursuit trois objectifs :

 

 

Objectif 1. Renforcer le dialogue et la concertation entre les différents acteurs impliqués dans les initiatives MADA.

Par son approche participative de développement des communautés, le programme MADA suscite une collaboration et une concertation entre les acteurs issus de divers secteurs. L’exemple principal est la mise en place des comités de pilotage locaux. Ces acteurs conjuguent leurs préoccupations respectives afin d’améliorer la qualité de vie des aînés de leur communauté.  L’implantation des initiatives MADA nécessite donc un croisement d’expertises complémentaires pour mieux comprendre les besoins des aînés et y répondre adéquatement.

Le colloque cherche alors à renforcer le dialogue entre les différents acteurs impliqués dans les initiatives MADA. Sur le plan provincial, des liens concrets seront développés entre les participants du colloque et les membres du Comité de coordination national de MADA (c.-à-d. le Secrétariat aux aînés, le Carrefour action municipale et famille, la Conférence des Tables régionales de concertation des aînés, de même que l’Équipe de recherche MADA de l’Université de Sherbrooke). Sur le plan local, un espace privilégié sera accordé aux acteurs engagés dans MADA comme les citoyens âgés, les leaders municipaux et les représentants communautaires.

 

Objectif 2. Réfléchir aux enjeux actuels et aux différentes stratégies visant à soutenir la mise en œuvre des initiatives MADA.

Au sein du programme MADA, les acteurs locaux développent et mettent en place des initiatives innovantes dans plusieurs domaines d’intervention, et ce, afin de répondre aux besoins variés de la population âgée : les transports, l’habitation, les espaces extérieurs et les bâtiments, les services de soutien communautaire et de santé, la participation sociale et citoyenne des aînés, le respect et l’inclusion sociale, l’emploi, la communication, l’information et la sécurité.

Le colloque vise à réunir les chercheurs et les étudiants afin de partager leurs résultats de recherche avec les membres de la communauté scientifique, mais aussi avec les différents acteurs interpellés par MADA.

 

Objectif 3. Dynamiser les initiatives MADA par le partage des connaissances, des meilleures pratiques et des outils

Le partage des connaissances est un enjeu primordial pour la réussite des initiatives MADA. Les chercheurs et les étudiants auront la possibilité de diffuser leurs résultats de recherche. Les réflexions théoriques, de même que les outils pratiques, alimenteront la réflexion sur les MADA. Les différents acteurs engagés dans MADA auront l’occasion de partager leurs expériences locales en matière d’initiatives MADA et de mettre en valeur leurs meilleures pratiques de développement.

Le colloque vise donc à faire le pont entre les expériences des acteurs locaux lors de la mise en œuvre d’initiatives MADA et les résultats de la recherche, entre autres, en facilitant les échanges sur les meilleures pratiques et des outils innovants.

 

Soumission d’une proposition de communication

L’appel à communication est ouvert tant aux chercheurs et aux étudiants qu’aux aînés, aux intervenants des secteurs public et communautaire, aux représentants municipaux et aux décideurs.

Les propositions de communication doivent être soumises au plus tard le 12 février 2016 à 18h à Mario.Paris@USherbrooke.ca. Un modèle de présentation est suggéré en annexe.

Les propositions seront étudiées par 5 membres du comité organisateur pour la pertinence du sujet traité en lien avec « Municipalités amies des aînés »  ainsi que pour la qualité générale du résumé. Les résultats seront rendus le 19 février 2016.

 

Organisation du colloque

Responsable du colloque – Suzanne Garon, Ph.D., est professeure titulaire à l’École de travail social de l’Université de Sherbrooke et chercheure principale de l’Équipe de recherche « Municipalités amies des aînés ».

Coresponsable du colloque – Mario Paris, Ph.D., professionnel de recherche au Centre de recherche sur le vieillissement à Sherbrooke.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Mario Paris au 780-2220, poste 45662 ou à Mario.Paris@USherbrooke.ca


ANNEXE

Modèle de présentation du résumé suggéré

Les municipalités amies des aînés au Québec : Au carrefour de la pratique et de la recherche

Titre de la communication – Indiquer le titre de la communication.

Auteurs – Indiquer le nom des auteurs ainsi que leur statut et institution(s) de rattachement.

Résumé – Rédiger un résumé qui présente clairement le sujet de la communication, la problématique (ou l’expérience) et les objectifs de la recherche ou du projet, la méthodologie employée (s’il y a lieu); la contribution des résultats de recherche ou du projet à l’avancement des connaissances, des pratiques ou des politiques en matière de « Municipalité amie des aînés ». (300 mots maximum)