Menu mobile

 

MADA en Montérégie

Les déterminants sociaux de la santé et le vieillissement actif des aînés

En mars 2014, les prestigieux Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), ont accordé une subvention de recherche à un regroupement intersectoriel de chercheurs du Québec dans le cadre de son programme de recherche interventionnelle en santé des populations.

Le projet de recherche, établi en partenariat et à la demande de la Direction de la santé publique de la Montérégie, s’intéresse à quatre municipalités MADA (tant urbaines que rurales) de la Montérégie, une région qui connaîtra un vieillissement accéléré dans les deux prochaines décennies. La recherche vise à comprendre comment les MADA agissent sur les déterminants sociaux de la santé des aînés et, plus spécifiquement, sur la réduction des inégalités en santé. En particulier, les objectifs poursuivis sont:

1. Décrire les différents facteurs de développement des communautés qui se conjuguent au sein de la démarche MADA.

2. Comprendre comment la démarche et les actions de MADA contribuent aux interventions en promotion de la santé des aînés en termes de conditions et de modes de vie des aînés.

3. Consolider les actions par le développement d’outils co-construits d’intervention collective et d’évaluation de la démarche MADA en lien avec les déterminants sociaux de la santé.

En apportant notamment des précisions sur les contextes et les mécanismes qui façonnent les démarches MADA, le projet contribuera à faire connaître les retombées bénéfiques sur la qualité de vie des aînés, entre autres en matière d’adaptation des environnements bâtis et sociaux, de même que sur le rôle des différents acteurs impliqués dans les démarches MADA, qu’ils soient intervenants, élus ou gestionnaires des secteurs interpellés. Le projet doit se conclure au printemps 2017.